ET SI JE CHANGEAIS MA VIE?


Rien ne sert de vouloir réinventer la roue, il faut profiter de l’expérience des autres……

Rien n’arrive par hasard dans votre vie, il ne suffit pas de comprendre, il faut aussi passer à l’action….

Ce n’est parce que vous avez compris les choses que cela vous dispense de les mettre en pratique…..

Ces phrases un peu « toutes faites » montrent que des stratégies précises, bien mises en place permettent d’atteindre nos buts.Cet article a pour objectif de montrer qu’il a fallu des milliers d’années pour inventer la roue mais il a suffi de quelques secondes pour l’utiliser. La réussite n’est pas le fruit du hasard, mais l’application de certaines stratégies précises, sortes de recettes de cuisine, de petits « trucs » , qui permettent de réussir une fois, et de réussir alors chaque fois, tel un bon gâteau dont on a le secret!

1- Ne parlez pas de vos buts. Lorsque vous vous sentez débordant d’enthousiasme parce que vous venez de définir vos buts, ou que vous avez pris conscience de ce qui vous empêchait d’agir, ….vous avez alors pris la ferme décision d’y arriver. N’en parlez pas, car cette pression intérieure, cet enthousiasme de départ réveille votre subconscient et lui fait comprendre que vous avez besoin de lui .Gardez votre enthousiasme de départ. Lorsque vous parler de votre but, vous libérez une partie de cette pression positive.En parlant vous avez l’illusion d’agir.En parlant, vous vous faites valoir pour ce que vous n’êtes pas encore, et les autres vous regardent comme si vous aviez déjà réussi! C’est illusoire, votre vie n’a pas changé, et les autres doutent de vous. Gardez votre pression intérieure, elle vous pousse à agir au lieu de parler.

2-Fragmentez vos buts: si vous décidez de faire le tour du monde,, vous n’allez pas partir sur un coup de tête, mais plutôt planifier un trajet et des étapes. Atteindre un but, c’est atteindre une série ordonnée de sous-buts.

Si vous avez un gros gâteau à manger, vous allez faire autant de parts qui vous sembleront  facile à manger . Si votre objectif est d’avoir confiance en vous, vous allez vous fixer de petites tâches faciles à faire, que vous sûr de réussir. Prenez ainsi l’habitude de fragmenter les choses, afin de hiérarchiser de petites choses facilement atteignables et vérifiables. Ainsi, point par point, vous oublierez votre but qui sortira de votre pensée. Un plan d’ensemble sera établi, un itinéraire tracé, atteindre votre but ne sera plus perçu comme une immense montagne impossible à escalader!

Sortez de cette vision d’ensemble et découpez l’ascension de la montagne en différentes étapes faciles à atteindre, et oubliez que vous escaladez la montagne, et concentrez-vous sur chaque étape, sur chaque pas. Vous n’avez pas abandonné votre but, vous l’avez mis dans un coin de votre esprit. Vous vous libérez ainsi de la pression que pourrait apporter quelque chose de compliqué à réaliser, en vous centrant sur chaque pas. Définissez par contre clairement votre objectif, afin de ne pas dévier de votre route au moindre coup de vent. Votre but clairement défini est un phare dans la nuit.

Utilisez votre GPS, n’avancez pas en aveugle, vous risquez de vous rendre compte que vous avez dévié …votre plan d’ensemble est comme un GPS.

Fragmenter votre objectif vous permet de développer de nouvelles compétences et ressources pour chaque étape, comme un enfant qui apprend à écrire. A chaque étape, félicitez-vous , car chaque étape atteinte est un succès qui vous permet de maintenir votre confiance en vous, votre enthousiasme et la foi en la réussite de vos projets. Le chemin de la réussite est un chemin joyeux , et vous êtes heureux parce que vous êtes en chemin. Chaque pas est un moment de joie et de bonheur. Grâce à votre bon plan global bien défini et précis, vous connaissez les principaux aspects de l’atteinte de votre but, car un plan bien défini permet de prendre rapidement les bonnes décisions.

3- Chaque jour, vous êtes sollicité par des distractions extérieures qui sont des occasions de vous égarer sur le chemin de l’atteinte de votre but. Fixez-vous des priorités pour pouvoir garder le cap, et luttez contre vos habitudes, car la tendance de notre cerveau est une tendance à l’immobilisme et à la routine.Prendre de nouvelles décisions, faire de nouvelles actions, c’est sortir de sa zone de confort, de son quotidien, se mettre en danger .Notre cerveau est programmé pour nous protéger, et la meilleure manière est que demain ressemble à aujourd’hui afin d’assurer une continuité; il, pousse à la routine pour éviter d’avoir à gérer de nouvelles et potentiellement dangereuses situations pour notre équilibre intérieur.

Gardez votre plan d’action en tête, afin de ne pas retourner dans votre zone de confort de votre quotidien. Le mental déploie des ruses pour vous faire temporiser ,pour repousser à demain ce que vous aviez prévu de faire. Définissez vos priorités pour ne pas vous laisser distraire et classez vos buts par ordre d’importance ( buts vitaux, ludiques) . Prenez en compte l’aspect d’urgence entre vos différents buts et classez vos buts par importance dans le temps (court, moyen et long terme). Les ruses du mental vous poussent parfois à consacrer du temps au quotidien pour des buts à long terme pour vous faire temporiser!Vous ne vous consacrez alors pas assez à ce que vous pouvez faire aujourd’hui et vous pensez à des buts lointains…. Cela peut vous faire croire que vous agissez pour changer votre vie, alors que vous êtes juste en train de « rêvasser » à demain. Atteindre vos buts, c’est agir au quotidien. Que pouvez-vous faire AUJOURD’ HUI pour avancer vos projets? Faire un pas chaque jour….

4- Planifier son temps, afin d’éviter d’aller à la dérive et perdre son temps. Programmer des tâches réalisables dans le temps assigné, c’est éviter de s’exposer au découragement que produit un programme inachevé. Savoir ce que vous voulez c’est savoir ce que vous pouvez. Une obligation non assortie d’un délai ne constitue pas une véritable obligation.Il est utile de vous assigner un délai déterminé pour chaque chose que vous avez décidée aussi petite soit-elle. Réussir, c’est agir, non prendre des résolutions….

Faire un bilan de ce que vous avez fait, dégager les enseignements nécessaires, afin de mettre en évidence les points à améliorer, car grâce à vos erreurs vous progressez. Chaque fois que vous n’avez pas atteint ce que vous vous étiez fixé, posez-vous la question : »qu’ai-je fait qui m’a empêché d’atteindre mon but? » Les conclusions vous rendront plus fort….Mettre par écrit ce que vous allez faire, afin de ne pas démarrer dans l’incertitude, afin d’éviter l’inertie de votre mental qui ne vous encourage pas à l’action. Votre esprit non ancré à des tâches déterminées a tendance à prendre le large, à vagabonder. Il faut donc mobiliser votre esprit la veille et le matin en vous réveillant afin de l’orienter vers les tâches de la journée. Chaque soir, il est important de savoir ce que vous ferez le lendemain pour avancer vers vos buts, afin que votre subconscient prépare le terrain de l’action à venir.

5-La persévérance est essentielle, le commencement en soi n’a pas de valeur, ce qui est n’est pas mené à son terme ne vaut pratiquement rien. Vous pouvez mener beaucoup de choses dans votre vie, il est important de ne pas commencer trop de choses à la fois. Vous ne devez commencer que ce que vous êtes totalement décidé à achever. Le but est de ne pas abandonner, donc il faut mesure le prix à payer lorsque vous vous engager dans un nouveau projet. Il faut prendre l’habitude de ne pas renoncer car abandonner de petites choses, c’est pratiquer l’abandon des grandes.

Est-ce vraiment nécessaire? Est-ce vraiment utile? Suis-je vraiment décidé? Si non, abstenez-vous. Si oui, faites-le, mais allez jusqu’au bout!

Chaque décision que vous prenez d’agir est sans possibilité de marche arrière.

Vous ne permettez aucune interruption, seul un effort peut mener l’action à terme. Ne regardez pas en arrière tant que le chemin n’est pas parcouru, que la tâche n’est pas achevée. Si vous regardez en arrière, vous prenez le risque de vous arrêter, vous stoppez l’élan créateur. Vous devez persévérez jusqu’à ce que votre but soit atteint afin de ne pas perdre la pression intérieure qui vous poussait à l’action et vous perdez enthousiasme et vous abandonnez.

6- Utilisez le langage du succès, car les mots ont beaucoup d’impact sur la qualité de votre vie et sur l’atteinte de vos buts.Ils peuvent être destructeurs ou stimulants. Vous devez être conscients de la manière dont vous vous adressez aux autres et à vous même. Contrôlez votre dialogue intérieur, prenez conscience de ce que vous vous dites car l’image que vous avez de vous et la manière dont vous vous sentez influe sur votre réussite.Chaque fois que vous ne vous sentez pas bien, face à votre but, posez-vous deux questions:

-A quoi étais-je en train de penser à l’instant?

-Qu’est-ce que j’étais en train de me dire à l’instant?

Cette sensation de découragement, d’énervement, de mal-être intérieur est le signal que vous êtes en train de vous dire à vous même des phrases décourageantes ou que vous êtes en train de vous imaginer des scénarios négatifs. Il nous arrive à tous d’imaginer le pire mais il est indispensable de contrer ce comportement inconscient du cerveau qui ressasse la même chose. Il est important de prendre conscience de ce qui se passe en vous à l’instant où intérieurement les choses ne vont pas comme vous le voudriez. Prenez conscience de ce qui se passe en vous lorsque vous ne vous sentez pas bien. Il y a un cinéma grandeur nature à l’intérieur de vous à chaque instant. Augmentez votre niveau ce conscience, augmentez votre capacité de vous rendre compte de ce qui se passe réellement en vous lorsque les choses ne vont pas comme vous le voulez et vous comprendrez ce qui amène cet état intérieur.

Vous constaterez que vous vous répètez depuis un instants des suggestions négatives: »Je ne vais pas y arriver »…. Vous êtes en train de » » vous faire des films »en imaginant à l’avance ce qui peut mal se passer ou en ressassant des difficultés que vous avez rencontrées. Tout cela n’existe que dans votre esprit , et ce que vous vous dites n’arrivera probablement jamais!

Apprenez à vous adressez à vous-même positivement, car les mots agissent vraiment sur vous et impactent votre motivation ou votre état d’esprit à long terme.

Identique à la pensée positive, le langage positif consiste à vous dire des choses positives pour qu’elles s’ancrent en vous et finissent par agir positivement sur vos façons de faire et d’être.

‘Tout va bien se passer’, « Je vais parfaitement réussir ce que j’ai décidé de faire »….Vous devez vous convaincre que ces phrases ont un réel impact sur vous, sur votre manière de penser et d’agir. Dites-vous des mensonges utiles et positifs au lieur de croire ceux que vous imaginez négativement.

Votre voix intérieur a un pouvoir immense si vous la laisser parler sans contrôle, elle la voix de votre mental, elle n’est pas de l’intuition , elle est la voix de la partie qui essaie de comprendre . Votre mental n’a aucun moyen de savoir comment les choses vont se passer pour vous, la seule choses qu’il puisse faire c’est de vous conditionner avec ses suggestions. Il n’a pas de pouvoir sur vous, alors il essaie d’en obtenir un peu en vous faisant croire qu’il sait ce qui va arriver, ou qu’il connaît vos capacités. Votre mental vous ment.La seule manière de savoir comment les choses vont se passer c’est de les vivre, alors si vous voulez avoir des pensées anticipatrices,, prenez le contrôle de votre voix intérieure et faites-lui dire des phrases positives.

Si vous pensez succès, vous ressentirez le succès et l’attirerez car vous introduirez des pensées positives.

Si vous pensez peur, vous ressentirez de la peur.

Si vous pensez frustration, vous vous sentirez frustré.

Si vous pensez efficacité, vous deviendrez efficace.

Si vous pensez réussite, vous réussirez!

Tout est logique car vous aimantez votre cerveau pour qu’il cherche en dehors des éléments en rapport avec ce qui se passe dans votre esprit.

Si vous avez peur, votre cerveau cherchera des signes qui vous montreront que vous avez raison d’avoir peur

Si vous pensez réussite, votre cerveau cherchera des signes qui vous montreront que vous avez raison de penser que vous allez réussir.

Vous devenez ce à quoi vous pensez le plus.

7-Visez la première place, visez toujours un cran en-dessus, plus haut. La majorité des gens font ce qu’il faut pour être de bons parents, de bons conjoints, de bons amants, de bons professionnels, de bons amis,….mais quels résultats atteignent-ils?Il y a toujours un décalage entre ce que vous dites et faites et comment cela est perçu. La stratégie de ceux qui réussissent à atteindre leurs buts est qu’ils ne se contentent pas de vouloir atteindre ce dont ils ont besoin, mais ils visent un cran plus haut. S’ils veulent apparaître ou avoir des résultats excellents , ils visent l’exceptionnel. Visez le meilleur,  visez grand et haut, puisez dans le meilleur en vous, dans l’énergie la ,plus pure, la plus puissante. Utilisez le langage du succès, ne visez pas la deuxième place, car personne car elle n’existe pas ? Quel que soit ce que vous faites, faites-le le mieux du monde, n’acceptez pas de vous moins que ce qu’il y a de meilleur.

Ne vous contentez pas de peu, ne baissez pas la barre car vous finirez par vous convaincre qu’elles peuvent se contenter de moins que cela, de beaucoup moins que cela même. Avec le temps elles ont baisse leurs standards, essayant d’être « réalistes », se disant qu’elles devraient se juger heureuses d’avoir ce qu’elles avaient déjà. Vous pouvez vous comparer à ceux qui ont moins que vous, vous pouvez facilement vous dire que vous n’êtes pas i malheureux que cela, …tout cela est vrai mais plus vous viserez haut, plus vous mobiliserez vos ressources intérieures, plus l’énergie que vous engagerez sera proportionnelle au résultat visé.

Atteindre vos buts est un voyage exceptionnel, emmenez toutes vos ressources avec vous.

 

 

 

 

 

 

Catégories : développement personnel

Share your thoughts

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.*