Manipulateur ou Sociopathe?


Possédant un Ego boursouflé, il transpire l’assurance, il dégage une forte présence en toutes situations.

Sa confiance lui permet de soutenir tous les regards (regard du prédateur) , ce qui traduit une certaine hostilité.

Pour lui, ce n’est pas un jeu, et il n’est pas perturbé par un contact visuel prolongé, car s’il détourne son regard, cela est perçu comme de l’aplomb, de l’agressivité, de la séduction, de la prédation,….

Car le manipulateur est mal perçu, il est dans la séduction, il veut plaire absolument, se sentir désiré, utile, vu comme quelqu’un de bien!

Il s’est jouer avec les personnes depuis l’enfance, quand il se servait de ses amis, copains, ….pour accéder à des jouets, se faire inviter, s’insinuer, se faire véhiculer,….et sentir que c’est lui qui détient la relation et que les autres ont peur car ils sont dominés.

Il n’a pas d’empathie, ni d’intérêt pour l’Autre, seul compte son bien-être, sa sécurité, son plaisir. Il ne sait pas « être gentil », il veut être aimé, admiré, désiré, et savoir qu’il peut détruire et utiliser ce pouvoir de démolir le rend plus séduisant à ses propres yeux.Sa seule envie c’est d’exercer du pouvoir, et il admire les personnes qui représentent le pouvoir sous toutes ses formes…..Son acquisition, sa rétention, et son exploitation c’est ce qui l’intéresse. Il aime sentir qu’il façonne l’Autre , qu’il s’introduit dans la psyché de lAutre afin de le déstabiliser. Il aime faire le mal.Il terrorise l’âme de l’Autre sans avoir rien contre cette personne. Il a plaisir à échafauder son oeuvre , à détruire et à observer la dévastation.Il se sent puissant et compétent. Mais il ne peut détruire régulièrement .

Le narcissisme, c’est exploiter les faiblesses de l’Autre qui tout d’abord a éblouit, puis s’est attaché, et a montré une faiblesse pour le manipulateur. Il a modifié l’attitude, le comportement de l’Autre en jouant de son influence, et jouit ensuite de la souffrance et de l’angoisse de l’Autre, allant même jusqu’à la condescendance quand l’Autre a mal. IL peut même manifester de la répulsion devant l’effondrement et le manque de courage …. IL fait alors preuve de masochisme, utilisant la honte, le rejet. Il abandonne alors l’Autre avec des paroles blessantes et dévalorisantes. Parfois, il amène même l’Autre à le quitter plutôt que souffrir par lui…..

« -Ne fais à autrui ce que tu ne voudrais pas que l’on te fasse ».

Il n’a aucun problème avec l’idée du mal, il affirme juste sa primauté, il n’a pas de haine, s’il fait du mal, c’est parce que l’Autre est venu jouer dans sa cour, et dominer quelqu’un c’est valider son estime de soi! Les gens ont toujours le choix de se soumettre ou de se préparer à affronter les conséquences de leur résistance, il ne se sent pas responsable du contrôle qu’il exerce et qui prive l’Autre de dignité et d’indépendance.

Il est dénué de remords et de conscience. La moralité lui passe au-dessus de la tête.A ses yeux rien n’est mauvais! S’il se pose des questions, ce n’est pas parce que c’est mal, mais à cause d’éventuelles retombées sur lui! Le mal n’a pas de sens concret pour lui, c’est une sensation qu’il n’éprouve pas…..

 

Catégories : trouble du comportement

Share your thoughts

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.*