Choc émotionnel


Selon la Médecine chinoise, la cause sous-jacente de toutes les maladies sont les émotions et chaque organe possède ses propres émotions. Les poumons sont associés à la tristesse, le foie à la colère, les reins à la peur, l’estomac à l’inquiétude,….

L’énergie est appelée CHI et elle est co-dépendante du sang .

Les reins sont l’un des organes les plus importants selon la Médecine Chinoise car ils représentent la base du YIN et du YANG et sont l’un des centres énergétiques centraux de notre organisme car ils sont liés au système squelettique , à l’ouie et à la peur.En traitant les reins vous touchez à tous les systèmes, et les médecins de la Chine Ancienne savaient que les émotions avaient un fort impact sur le corps. Le foie est lié au sang, il le filtre en général, et certains troubles dysfonctionnels hépatiques apparaissent sous forme de démangeaisons, maux de tête, vertiges, ….L’une des fonctions principales du foie est d’assurer un flux continuel d’énergie, à travers tout le corps mais aussi de maintenir le flux de nos pensées. Si le foie fonctionne correctement, il ne devrait pas y avoir de stress ou de pression. Les personnes qui ont un foie en bonne santé, sont calmes, prennent des décisions aisément, et sont plutôt leaders. Les premiers signes de déséquilibres du foie sont liés à la colère, l’irritabilité, l’entêtement, l’anxiété, l’amertume, la violence,…

Si ces émotions ne sont pas exprimées et canalisées, elles peuvent conduire à la dépression ou à de fréquentes sautes d’humeur. Il existe également un certain nombre de symptômes physiques qui indiquent un déséquilibre du foie.: fatigue, tensions, raideur corporelle, douleurs costales, allergies,… émotions capables de provoquer différentes maladies,….Elles frappent l’endroit du corps le plus sensible pour provoquer un dysfonctionnement psychosomatique. Nous ne pouvons pas toujours éviter les situations stressantes, nous sommes obligés d’affronter et d’essayer de les surmonter en utilisant différentes stratégies d’adaptation axées sur les émotions pour réduire le stress.

Il ne faut pas tenter d’éviter la confrontation qui à long terme augmente les niveaux de stress et accélère le développement de la maladie. Ces maladies psychosomatiques sont induites par le stress, avec des dommages permanents sur les organes et sur les systèmes.

Les blessures affectives passent par le coeur, ce sont les « attaques de l’âme » et elles affectent le système cardiovasculaire, respiratoire, et digestif. Mais les parties visibles du corps comme la peau, la;poitrine, le dos, les bras peuvent également être exposées par de fortes attaques de l’âme. Les femmes sont plus touchées que les hommes par les chocs émotionnels et développent plus de maladies psychosomatiques. Elles sont aussi plus sensibles et croient davantage que la cause de leur souffrance à une origine psychique. Les zones les plus sensibles aux chocs émotionnels sont:

-le dos: tensions dûes aux nombreuses charges que l’on porte dans sa vie, aux soucis divers et variés….

-le système respiratoire: certaines situations sont étouffantes, et nous empêchent de respirer, certaines personnes sont étouffantes….

-le coeur: organe le plus fortement lié à la vie émotionnelle, il bat fort, il sort de la poitrine, il bat la chamade,,….

-le système digestif: c’est le lien , la communication avec les autres ( introversion, extraversion), certaines situations sont difficiles à digérer,….

-la peau: enveloppe qui renferme notre personnalité et montre si on se sent bien dans sa peau….

 

Il est essentiel de savoir décrypter son langage corporel car notre corps nous parle.Quand on ne parvient pas à dire par des mots, le corps s’en charge par des maux. Le mal -être ne peut pas rester silencieux, la souffrance a un sens. La maladie, c’est le mal-à-dire, car tout trouble, tout symptôme a sa raison , et c’est à chacun d’en chercher la cause.

Catégories : trouble du comportement

Share your thoughts

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.*