Toujours à la bourre!!


En ce début d’année , les bonnes résolutions se prennent et certains décident d’être à l’heure à leurs RV.

Plus de course contre la montre, plus de documents remis hors délais, plus de factures payées avec du retard, car le retard coûte cher, notamment en angoisse, pour soi et pour les autres.

Je suis intervenue dans l’émission ENSEMBLE C’EST MIEUX, sur France 3, à ce propos, afin d’éclairer certaines personnes concernées par ce problème d’être retardataire, pour réfléchir sur un petit travail d’introspection et trouver la parade adaptée à chaque cas.

Manque de volonté ou de conscience professionnelle? Cette attitude du retardataire est souvent mal interprétée par les collègues , la hiérarchie, l’entourage qui en souffre et subit cet inconfort.

Le retardataire semble ne rien respecter…légèreté? Indifférence? Le retard s’apparente au désordre, à de la désinvolture, alors que, souvent, dans l’Entreprise, le retardataire fait des journées à rallonges qui débordent sur sa vie personnelle, et se retrouve , là encore, en retard pour rentrer chez lui, où l’attend sa famille…..

Vous êtes plutôt du genre »solo » dans votre vie et vous vous demandez à quoi ça sert de tout faire seul?

Alors, apprenez à déléguer, à lâcher prise, et vous vous sentirez mieux dans votre entourage professionnel et personnel.

Vous êtes « speed », et n’arrêtez pas de charger le navire? Vos journées ne font que 24 heures, cessez de vous disperser et concentrez-vous pour être peut-être plus productif. C’est souvent « l’hyperactif », qui n’existe que dans l’urgence. Plus la situation est urgente, plus il est utile de s’accorder du temps pour gérer les imprévus.

Toujours plus, se dépêcher, faire plusieurs choses en même temps, cela fait mal et donne libre court aux erreurs multiples.

Vous êtes « maso », et fonctionnez sur le mode « essaie encore, ,passe du temps sur ce dossier, il faut en baver pour réussir.Vous répondez à ces sollicitations « sois fort » et le burn -out débarque, l’épuisement et la culpabilité.

Rêveur, créatif, cyclothymique,indécis, narcissique, résistant, rebelle, maniaque de l’efficacité, ces profils de personnalité, parfois même cumulés, favorisent le retard et la gestion du temps. pour certains le retard relève d’une question d’organisation , pour d’autres il est pathologique. La question du temps est faite de savoir -faire et de savoir-être . L’intention de changer ne parvient pas à se traduire dans les actes.

Culpabiliser ou sanctionner n’y changera rien.

Lutter contre le retard est un combat de tous les jours, il n’y a pas de solution magique; une thérapie peut aider et accompagner le retardataire invétéré, au prix d’une vigilance  et d’une discipline personnelle. C’est comme pour arrêter de fumer, tant que la personne n’est pas motivée, cela ne marche pas!

Ne vous démoralisez pas, plus on devient mature et plus on s’accepte, et moins on s’enferme dans ce que l’on est !

12 petits trucs pour être dans les temps:

-plannifier la veille

-se lever plus tôt

-évaluer et hiérarchiser les tâches

-agenda éléctronique

-déléguer

-ne rien faire juste avant de partir

-doubler le temps prévu (car pour vous 1 minute n’est pas 58 secondes mais 77!!!)

-ne pas être esclave des écrans

-traiter et déléguer

-négocier des délais un peu plus long, ne spéculez pas sur votre réactivité

-poser des échéances

Bon courage

Catégories : Non classé

Share your thoughts

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.*